Quand l’EN s’effondre : “Je m’inquiète pour mes collègues … je m’inquiète pour moi … j’ai peur …”

Je suis PE dans une école de 7 classes.

Aujourd’hui, mon amie, ma collègue n’est pas venue travailler…elle craque… après 4 semaines de cours… (Je m’inquiète pour elle).

Aujourd’hui mon directeur m’avoue que si sa fille n’était pas dans l’établissement, il ne trouverait pas la force d’aller bosser… (Je suis triste pour lui).

Ce soir en partant de l’école une autre collègue me dit que dès que ses enfants seront grands, autonomes elle arrêtera de se battre… (Je m’inquiète pour elle car j’ai peur de comprendre ce message à peine dissimulé…).

Ce soir une PE stagiaire part à 20h passées de l’école et me dit qu’elle doit se dépêcher pour aller chercher du matériel de numération qu’elle a payé avec son propre argent avant que le magasin ne ferme à 21h… que non elle ne prendra pas le raccourci par ma classe car elle doit repasser par sa classe pour prendre un gros sac de corrections et qu’elle doit encore bosser sa journée de demain… (Je m’inquiète pour elle, je sais qu’elle ne tiendra pas longtemps, même si elle a toujours le sourire !).

Ce soir, une collègue d’une autre école, m’appelle en larme et me dit qu’elle a envie de sauter par la fenêtre, à 2 ans de la retraite. (Je m’inquiète pour elle).

Ce soir, les 2 PES de l’école, qui viennent de province, trop pauvres pour prétendre à un logement HLM de la ville, vont faire 1h30 de route pour rejoindre leur hôtel. (Je suis en colère pour eux …).

Ce soir je suis rentrée à 20h30 passées… Avec 20 ans d’expérience, je prépare ma classe toujours aussi consciencieusement, même si demain peut être, mon ordinateur ne fonctionnera pas correctement, comme tous les autres jours et que je devrai improviser avec mon double niveau et que toutes ces préparations n’auront servies à rien…

Je m’inquiète pour moi car je fatigue, me remplis de colère et d’aigreur face à ce métier que j’aime pourtant…

Faisons les comptes… 2 enseignants sur 7 à peu près vaillants dans mon école ? J ai peur…

 

Publication anonyme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.