Suite à la vague d’attentats et au plan Vigipirate renforcé, le ministère a publié sur Eduscol des consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère de l’Éducation nationale. Quatre guides ont été édités :

  • un guide à destination des parents d’élèves du primaire
  • un guide à destination des parents des collègiens et lycéens
  • un guide à destination des directeurs  d’école primaire
  • un guide à destination des chefs d’établissement

infographie_plansecurite_624249

Pour les voyages scolaires :

  • Les écoles et les établissements scolaires ont obligation de signaler en amont des voyages à l’autorité académique. En lien avec les préfets, l’autorité académique pourra interdire un voyage si les conditions de sécurité ne sont pas remplies.

L’autorisation de sortie de territoire supprimée en 2013 est rétablie depuis le 15 janvier 2017. Elle concerne tout mineur qui voyage à l’étranger sans être accompagné de ses parents.

  • Les sorties scolaires occasionnelles (théâtre, sortie nature…) sont également autorisées. Elles ne nécessitent pas d’autorisations préalables auprès des autorités académiques.
  • Toute manifestation autorisée par la préfecture (salons, compétitions sportives…) est de fait accessible aux scolaires.

 

Par Ma Rion

“Partir en voyage en Irlande en bateau, ça c’est détente!!! Et croiser une prof avec ses eleves de la seconde à la terminal qui est en vacances et part sur ses vacances avec ses eleves? Mega detente!!!!! Et fière (même si c’est pas moi!!) et vive les feignasse!!!”

Par Aude là du réel

“Hier dimanche, je m’accorde 2 heures de pause au milieu de mes corrections pour sortir avec mes enfants à un festival, dans un parc… On s’amuse bien, je souffle bien… En sortant, je croise deux groupes de jeunes et j’entends les adultes qui les accompagnent “Allez, les 4C par ici, les 4D par là!”
Je n’ai pas osé aller voir les collègues, mais je tire mon chapeau aux feignasses qui sont en sortie scolaire le dimanche après-midi, j’aurais voulu leur faire un clin d’oeil, leur dire “bravo les feignasses, je suis avec vous!”

Juste pour dire qu’en ce samedi soir, j’ai passé un très bon moment avec 50 élèves, 15 parents et 3 collègues…

J’avais organisé une sortie théâtre pour tout ce petit monde, on s’est bien amusé (un super Amphitryon de Molière par la compagnie de l’Est) et surtout on a échangé y compris avec la troupe, un moment de partage et de culture..

C’était un samedi soir comme j’en passe un par mois (parfois deux..) sans mon mari ni mes trois enfants… Je n’étais pas payée, c’était sur mon week-end et ma famille m’a quand même manqué, mais je vais recommencer… Parce que c’est aussi ça le métier que j’ai choisi !! Et j’aime ça !

Je ne résiste pas à vous faire part d’une de mes journées de feignasse début octobre avec ma petite checklist (je suis prof de flûte en Picardie) :
– Préparer une sortie à Paris pour 52 élèves de sixième ? Check.

– Leur donner le programme de la visite et tout préparer en classe avec eux : Opéra Garnier, déjeuner au Mc Do, visite de certains passages couverts de Paris, Musée Grévin ? Check.

– Leur expliquer que le départ aura lieu à 6 h 45 ? Check.

– Répondre à la première question incongrue : kicéki va nous réveiller ? Check.

– Répondre à la seconde question incongrue : On pourra jouer à Pokemon Go ? Check.

– Le jour J., mettre un jean gris, de jolies bottes noires à talons  et un top noir et gris ? Check.

– Prendre le car avec 52 bambins surexcités et 5 collègues ? Check.

– Manquer de devenir sourde à cause du nombre élevé de décibels dans le car ? Check.

– Arriver à l’opéra Garnier et voir le regard émerveillé des élèves ? Check.

– Leur remettre le questionnaire à remplir pendant la journée ? Check.

– Distribuer des crayons, pourtant mis en premier sur la liste des choses à emporter, parce que “on n’avait plus de place, on a pris des bonbons” ? Check.

– Dire 3 ou 4 fois : “Mais oui, j’en suis sûre, nous ne sommes pas au château de Versailles” ? Check.

– Écrire les réponses pour les élèves de 6ème qui ne savent pas écrire ? Check.

– Finir par leur dire : “C’est pas graaaaave, z’avez qu’à faire le questionnaire en groupes” (parce que t’as pas le courage d’écrire pour eux toute la journée) ? Check

– Quitter l’opéra pour se rendre au Mc Do et entendre un enfant (pas le plus éveillé) te dire : « C’était chouette Versailles ! » ? Check.

– Arriver à installer tous les enfants au deuxième étage du Mc Do en ne séparant pas les copains ? Check

– Distribuer les hamburgers, cheeseburgers, nuggets, frites, jus d’oranges, de pommes, coca, eau, yaourts et compotes selon les pré-commandes des 52 élèves sans se tromper ? Check.

– Se dire qu’on va enfin pouvoir manger et prendre un café ? Check.

– S’asseoir pour manger et s’apercevoir que les élèves ont déjà terminé leur repas depuis 10mn et ne tiennent plus en place ? Check.

– Ne pas avoir le temps de prendre le café si attendu parce qu’on va être en retard ? Check.

– Maudire la lenteur des poubelles automatiques du Mc Do qui nous mettent encore plus en retard ? Check.

– Commencer la visite pédestre et regretter d’avoir mis les jolis talons ce matin ? Check.

– Répondre à une question incongrue d’un élève (le même) : “Cékankelle nous emmène à la tour Eiffel la dame” ? Check.

– Arriver au musée Grévin et tomber sur le seul ouvreur qui ne retrouve pas notre réservation, et réussir à entrer après 15 mn d’attente ? Check.

– Avoir une élève en larmes et quasi hystérique parce que c’est la première fois qu’elle voit « Mika en vrai en dehors de la télé » ? Check.

– Perdre encore 20% de son audition à cause des élèves dans le car sur le chemin du retour ? Check.

– Avoir peu de bouchons et arriver au collège avec 30 mn d’avance, se dire que les parents ayant suivi les consignes auront appelé le collège pour connaître l’heure effective d’arrivée ? Check.

– Ne voir que 2 voitures à notre arrivée et commencer à se dire qu’on ne rentrera pas plus tôt ? Check.

– Se retrouver avec 1 élève à 19 h 40 gardée par 6 profs + le chef d’établissement (ils ne veulent pas me laisser attendre seule) ? Check

– Avoir cet échange surréaliste avec l’élève : “De toute façon maman arrivera à 20 h. Mais nous étions censés rentrer entre 19h 30 et 19 h 45 ? Oui, mais maman a dit qu’elle est pas en sortie elle, elle travaille” ? Check.

– Voir la mère en question arriver la bouche en cœur à 20 h 05 ? Check.

– Rentrer chez soi exténuée en ayant juste envie de silence ? Check.

– Se dire qu’on recommencera vendredi prochain avec 53 autres élèves de sixième mais sans talons ? Check.