Y a -t-il quelqu’un au recrutement ?

Par Vis ma vie d’instit

“Vous le savez peut-être, mais quand on passe le concours de prof, on peut être admis, recalé, ou être placé sur une liste complémentaire, c’est à dire un peu le cul entre deux chaises. On nous dit qu’on nous appellera si on a besoin (en général, lorsque des admis se désistent, peu importe la raison).
On m’a raconté qu’à Nice, alors qu’il y a plus d’une centaine d’enseignants non remplacés chaque jour (beaucoup de congés maternités ou maladies, notamment dans les quartiers difficiles, peu de remplaçants qui tombent parfois malades eux-aussi), on a préféré dire aux candidats sur liste complémentaire que leur liste n’a jamais existé (ah bon ?) et qu’ils viennent de nommer à la place des contractuels.

Quesquecé, un contractuel ? Bah c’est quelqu’un qui vient, et qui prend la classe, comme ça, du jour au lendemain. En gros.
Je schématise, et certains de ces contractuels sont mille fois plus compétents que moi. Mais pour la majorité (du moins pour leur premier poste), ce sont des gens qui n’ont pas été formés à la pédagogie (je râle sur la formation à l’ESPE, mais là, c’est à des années lumières. On ne leur donne tout simplement RIEN), qui sont parachutés en CDD dans une classe sans la moindre aide.
Ce qui est drôle, c’est qu’on a placé ces contractuels dans des classes de petites sections, là où on ne met pas les stagiaires car trop dur à gérer (30 mômes de 3 ans dans une seule pièce, sans la moindre expérience, ça te dit ?)

Mais du coup, pourquoi mettre des contractuels à la place des candidats sur liste complémentaire ? Parce que le premier peut être remercié plus ou moins à l’envi, et que leurs salaires sont moins élevés/augmentent plus lentement, tandis que le second, une fois dans l’engrenage Educ’ Nat’, devient impossible à virer et coûte très cher. Le contractuel, compétent ou non, est un peu vu par l’administration comme un gros Kleenex bien pratique.

Niveau témoignages, si ça vous intéresse, on en trouve plein sur le net. Un article au hasard : http://www.lemonde.fr/…/les-contractuels-bouche-trous-de-l-…

C’est quand même rigolo de pleurer que les profs sont de plus en plus incapables, et d’accepter ce genre de choses.”

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.